Aller au contenu principal

Glossaire

A

Aérer

Ajouter du blanc. Rendre un texte plus léger et plus lisible.

Alinéa

  • Renfoncement de un ou plusieurs cadratins de la première ligne d'un paragraphe ;
  • Passage compris entre deux de ces lignes en retrait.

Anglaise

Caractère imitant l'écriture cursive

Antique

Famille de caractères (bâton) dont les lettres ne comportent pas d'empattement (voir aussi " Classification ").

Approche

Valeur du blanc entre deux lettres d'un mot; elle est modifiable à volonté.

B

Becquet

Correction de texte apportée après flashage et pratiquée directement sur le film.

C

C.A.O.

Conception assistée par ordinateur

Capitale (cap)

Appellation typographique d'une lettre, majuscule d'imprimerie.

Caractère

Représentation graphique d 'une lettre, d'un chiffre ou d'un signe typographique.

Chasse (d'un caractère)

Largeur de l'oeil (encombrement latéral du dessin) d'un caractère. Autrefois,elle incluait aussi les approches (largeur visible + blancs) et correspondait en fait à l'encombrement du bloc de plomb du caractère. La souplesse de l'informatique permet dorénavant de modifier non seulement l'approche, mais également la chasse d'un caractère en modifiant automatiquement sa forme (en le resserrant ou en l'élargissant).

Classification des caractères

Des classifications sont proposées par les théoriciens de la typographie; la plus utilisée , dite de Thibaudeau , comprend quatre familles dont le principe est fondé sur la forme (ou l'absence) des empattements des lettres :

  • les antiques (ou lettres bâtons), sans empattement (ex. : univers, futura...) ;
  • les elzévirs, à empattement triangulaire (ex. : times, garamond...) ;
  • les didot, à empattement filiforme (ex. : bodoni, century...) ;
  • les égyptiennes, à empattement rectangulaire (ex. : rockwell, lubalin...) ;
  • il faut ajouter à ces quatre grandes familles les fantaisies et les écritures qui n'ont aucune des caractéristiques précitées (ex. : script, gothique...).

Compatibles

Systèmes ou matériels informatiques pouvant communiquer entre eux.

Copie

Document original (manuscrit ou tapuscrit) sur lequel sont portées les précisions nécessaires à la composition. Ce peut aussi être le contenu d'un CD provenant d'un traitement de texte.

Coquille

Faute résultant d'une omission, inversion, addition ou substitution de lettre.

Corps

Dimensions d'une lettre. La force d'un corps s'exprime en points* (référence au caractère en plomb). (Voir aussi " Lettre [Anatomie d'une] ").

Corrections d'auteur ( ou C.A. )

Modifications apportées par l'auteur à son texte après composition ou maquettage. (Elles sont facturables.)

D

Deleatur

Signe de correction, en forme de delta grec, indiquant qu'une lettre, un mot ou un passage doit être supprimé (mot latin signifiant " qu'il soit effacé .. ).

Disque dur

En informatique, support de mémoire de grande capacité.

Drapeau (en)

Mode de composition d 'un texte en colonne non justifiée, mais dont l'un des côtés est aligné (à gauche ou à droite), permettant en principe d'éviter des coupures de mots et de provoquer des coupures sémantiques.

E

Eclairé

Se dit d'un caractère évidé ou d 'un texte volontairement interlettré.

Empattement

Ornementation terminale des jambages ou des obliques des caractères; permet de distinguer les familles de caractères " Classification des caractères ".

Enrichissement

Mise en forme typographique d'un texte saisi sur traitement de texte*, pour les corps, graisses, styles des caractères (romain ou italique) et présentation : aligné à gauche, à droite, centré ou justifié ...

Epreuve

Tirage de composition effectué pour relecture. Les éventuelles corrections y seront portées.

Etroit

Caractère au dessin très serré (condensé), donc de chasse très réduite.

F

Fer ( au )

Alignement vertical des lignes composées d 'un texte (au fer à gauche ou au fer à droite). Les puristes disent aligné au fer ou en bout.

Feuille de style

En P.A.O., fonction qui consiste à rassembler sous une seule commande toutes les caractéristiques typographiques des textes d'un ouvrage.

Filet

Trait plus ou moins épais, utilisé pour souligner, encadrer ou séparer des textes ou des illustrations.

Flashage

Opération consistant à traduire une composition informatique en points imprimables, puis à transcrire ceux-ci par écriture laser sur un film photosensible, selon une définition allant communément de 1200 à 3800 dpi (dots per inch, " points par pouce ").

Folio

Numéro d'ordre d'une page (folio pair : page de gauche; folio impair : page de droite, dite " belle (ou bonne) page ").

G

Graisse

Epaisseur des pleins du trait d'un caractère ou d'un filet. Les graisses s'échelonnent en maigre (light), demi-gras (bold), gras (extra-bold) , extragras (heavy). Pour les filets, elles s'expriment soit en points typographiques soit en dixièmes de millimètre.